RSS

Municipales Montpellier

À Montpellier, le vert le rouge et le jaune ne s’épousent ils pas ? Nous sommes à l’automne 2019. Toute la France est occupée. Occupée par les projets anti-sociaux de Macron et de son gouvernement et par ses diversions pour faire du Rassemblement national son principal adversaire et donc son meilleur allié ! Toute ?… Non. Une ville (pas un petit village !) résiste, encore et toujours ! A Montpellier, face au maire sortant, un Macron local avant l’heure dont on mesure mieux qu’ailleurs le bluff politique, la ville pourrait

Contre la répression des élus catalans en Espagne

Depuis de longs mois, la situation des responsables politiques catalans perdure. Nous savons que la controverse est vive sur le statut de la Catalogne et l’avenir de l’Espagne, nous en mesurons la solennité des enjeux et notre propos n’est pas de nous immiscer dans ce débat. C’est pourquoi nous avons attendu que soient passées les échéances électorales pour nous exprimer. Aujourd’hui, nous voulons simplement dire notre préoccupation et notre réprobation face à ce qui nous semble porter atteinte aux libertés fondamentales et à l’exercice de la démocratie. En raison de

Appel à mobilisation pour défendre nos Alternatives face au G7

La France est le pays hôte du prochain G7 qui se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août 2019. Pendant des décennies, le G7 a joué un rôle de directoire économique et financier aux côtés du FMI, de l’OMC et de la Banque Mondiale. Aujourd’hui, il est l’espace où sept des plus grandes puissances économiques mondiales[1] et la Commission Européenne se réunissent pour perpétuer un système qui a conduit à une croissance des inégalités et une mise à sac de notre planète, tout en laissant faire la toute-puissance et l’influence

AMFiS d’été 2019 à Toulouse

Les AMFiS 2019 se tiendront du 22 au 25 août 2019 à Toulouse au Centre de Congres Pierre Baudis. Grande première, c’est donc la ville rose qui accueillera cette 3ème édition après deux années passées à Marseille. Un changement de lieu qui fait écho à la volonté de La France insoumise de faire tourner la responsabilité de l’organisation de cet événement dans les différentes villes d’implantation du mouvement. Le choix s’étant porté sur Toulouse où de nombreuses initiatives structurantes ont été réalisées depuis la création de notre mouvement. À cette occasion,

3ème édition de la Marche pour Adama : un succès et des perspectives

Le 20 juillet 2019 s’est tenu la 3ème édition de la marche pour réclamer justice et vérité pour Adama Traoré, jeune homme noir de 24 ans à Beaumont-sur-Oise, mort dans les mains de la gendarmerie en juillet 2016. Cette 3ème édition a réuni plusieurs milliers de personnes qui ont marché de la gare de Persan-Beaumont au quartier de Boyenval où vivait Adama Traoré pour un meeting suivi d’un concert. Alors que le risque de l’oubli augmente forcément à mesure que les années passent, il est important de relever que la

20 juillet : marche pour soutenir le « combat Adama » et « riposter à l’autoritarisme »

Le 20 juillet 2019 à Beaumont-sur-Oise, cela fera trois ans qu’Adama Traoré est mort assassiné par la police. Trois ans que sa famille et ses proches se soulèvent pour demander la justice et la dignité dans la rue, dans les tribunaux, dans les médias. Trois ans qu’un quartier entier est soumis au harcèlement judiciaire, policier, et aux patrouilles militaires. Le 20 juillet 2019, nous, Gilets jaunes, habitants de quartiers populaires, collectif de soutien aux exilé-e-s, habitants de territoires en lutte, syndicalistes, collectifs écologistes, paysan-ne-s, anti-nucléaires, collectifs antifascistes, organisations nationales, appelons tout le monde

Deuxième Convention Nationale de Standing Together.

L’organisation politique israélienne Standing Together, que nous avons déjà présentée sur ce site (http://reflexions-echanges-insoumis.org/des-cerfs-volants-a-tel-aviv/) a tenu il y a quelques jours sa seconde convention nationale. Nous traduisons ici le communiqué publié à cette occasion. La 2ème Convention Nationale de Standing Together, organisation militante qui regroupe des Juifs et des Arabes israéliens, sur des bases socialistes, s’est déroulée le 28 juin à Kfar Kassem, un village palestinien situé à l’intérieur des frontières israéliennes qui a une longue histoire de luttes. Près de 500 personnes, Arabes et Juifs, y ont pris part,

« Blanquer démission ! »

C’est le slogan qui a retenti haut et fort sous la verrière de la Bourse du Travail de Paris le 4 juillet, lors de l’Assemblée générale des correctrices et correcteurs du baccalauréat. Cette assemblée a réuni plus de 600 personnes et fut le point d’orgue d’une journée où des dizaines de jurys d’examen et de centres de correction du bac et du brevet ont été perturbés, et ce dans toute la France. Avec le soutien des associations de parents d’élèves, des syndicats de personnels et de lycéen-nes ainsi que des

Déclaration de Myriam Martin, conseillère régionale Occitanie et enseignante gréviste

Non, le baccalauréat ne se déroule pas dans de bonnes conditions, contrairement à ce qu’a déclaré Monsieur Jean Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale. Après le mépris du ministre, les mensonges. Les chiffres annoncés concernant les taux de grévistes sont faux comme l’ont déjà démontré certains médias nationaux (France Info, Libération, etc…). En effet, devant le nombre de grévistes conséquents, les rectorats ont réquisitionné du personnel non enseignant pour surveiller : personnels de vie scolaire, retraités (!), principaux de collèges, IPR (Inspecteurs Pédagogiques Régionaux), IEN (Inspecteurs de l’Éducation Nationale du