RSS

Coronavirus : les 11 mesures d’urgence proposées par la France insoumise

L’épreuve sanitaire traversée par la France avec le Covid-19 place notre peuple dans une situation inédite. La violence de la situation change le cours de l’histoire. Les règles de fonctionnement de la société telle que nous la subissons nous ont exposés au risque et nous condamnent au désastre humanitaire si nous n’en changeons aussitôt que possible. Il faut agir sur d’autres bases sans attendre « le monde d’après » que nous promettent une nouvelle fois les responsables du désastre du « monde de maintenant ». Dès à présent, l’intérêt général humain doit prévaloir sur tous les

Le 8 mars, je grève, je crie, je manifeste !

Depuis le tremblement de terre provoqué par les mouvements #MeToo et #BalanceTonPorc, les oreilles s’ouvrent et les femmes commencent à être entendues lorsqu’elles dénoncent les violences qu’elles subissent. Le travail au long cours des féministes depuis des décennies n’aura pas été vain! Des personnalités comme Adèle Haenel et Sarah Abitbol ont brisé le silence dans les milieux de la culture et du sport. Mais les nominations, et pire, les récompenses honteuses de Roman Polanski aux César prouvent qu’il y a encore du chemin à parcourir. Portées par ce nouvel élan, nous étions

Non au 49.3, oui au retrait de la réforme.

La menace a été mise à exécution. A l’occasion une réunion de crise sur l’extension de l’épidémie de Coronavirus, le gouvernement a choisi de mettre fin au débat parlementaire à un moment bien précis : avant les débats sur la valeur du point et sur l’âge d’équilibre… C’est un signe de fébrilité et de faiblesse de la majorité LREM qui crie à l’obstruction parlementaire. Mais, qui a voulu casser un des piliers des conquêtes sociales issues de la Libération en voulant faire voter en accéléré son texte truffé de trous

Renforcer la dynamique de la liste « Décidons Paris »

Déclaration commune Ensemble Insoumis Paris et de Pour une Ecologie Populaire et Sociale (PEPS) : 1) Ensemble Insoumis Paris et PEPS Paris se sont rencontrés et réaffirment leur plein engagement dans la campagne de Décidons Paris. 2) Pour nous c’est important de le réaffirmer aujourd’hui alors que les mouvements sociaux auxquels nous participons activement, notamment les grèves et les manifestations pour protéger nos retraites ont démontré leur résilience et leur capacité à rebondir face à l’intransigeance de Macron et à la répression brutale de la police. Sans cesse renouvelé, le mouvement

Ensemble Insoumis en campagne avec la liste “Décidons Paris”

Nous y sommes ! Le 25 janvier dernier, l’assemblée citoyenne de la liste Décidons Paris a validé le long processus de discussion et de co-construction  qui a permis à des centaines de militant.e.s associatifs  et citoyen.e.s engagé.e.s, à des militant.e.s et sympathisant.e.s de la France Insoumise, du Parti de Gauche, de PEPS (Pour une Ecologie Populaire et Sociale), REV (Révolution Ecologique pour le Vivant) et d’Ensemble Insoumis d’élaborer ensemble un programme et de choisir 17 binômes têtes de listes. Evidemment, nous militant.e.s d’Ensemble Insoumis, nous faisons partie de l’aventure depuis le début et

Montpellier : la décision scandaleuse et bureaucratique de l’exécutif EELV

La décision brutale de retirer le soutien d’EELV à la tête de liste Clothilde Ollier le week end dernier a choqué bon nombre d’entre nous, au-delà des rangs soutenant la liste qu’elle conduit pour les municipales à Montpellier. Sur la forme c’est une méthode digne d’une autre époque, époque qu’on croyait révolue, et ce d’autant qu’à EELV on met en avant une culture « libertaire » où les groupes locaux bénéficient d’une certaine autonomie. Visiblement ce n’est pas le cas ! Sur le fond les explications données par Julien Bayou, secrétaire national d’EELV,