RSS

Clémentine Autain et Elsa Faucillon lancent Le Fil des Communs

« Passerelle, cohérence, invention ». Voilà le triptyque du “Fil des communs”, une initiative commune des députées insoumise et communiste Clémentine Autain et Elsa Faucillon – par ailleurs co-directrices de la revue Regards. « Nous prenons une initiative politique, l’époque nous y oblige pour bâtir une issue émancipatrice aux crises contemporaines. Nous voulons participer activement au travail de refondation des idées, stratégies et formes politiques à même d’agréger et de gagner dans notre pays », écrivent-elles sur leur site. L’idée n’est pas de créer un énième mouvement politique à gauche, mais bien de « mettre au pot commun », explique Lire la suite…

Marseille : quatrième marche contre le mal-logement

A Marseille, samedi 26 janvier, la mobilisation pour le logement digne a franchi une nouvelle étape. C’était la 4e marche après les évènements dramatiques de la rue d’Aubagne en novembre dernier. Les deux premières, « la marche de la dignité » et la « marche de la colère », avaient été initiées par le « Collectif du 5 novembre » constitué par les victimes des effondrements au cœur du quartier Noailles et les premier.es délogé.es. Le cadre de mobilisation s’est maintenant considérablement élargi et structuré, rassemblant de très nombreuses associations d’habitant.es de tous les quartiers populaires de Lire la suite…

Fusion des régions : bilan d’étape, vrais et faux débats

Adoptée en 2015 la réforme territoriale a réduit le nombre de régions de 22 à 13. La constitution des ces nouvelles grandes régions a été justifiée par la nécessité de réduire “le millefeuille administratif”, traduisez par “on va faire et on doit faire des économies”. Qu’en est-il réellement? Quels bilans peut-on tirer de la fusion des régions? Tout d’abord tordre le cou aux idées reçues du “millefeuille administratif” La fusion des régions, d’après ceux qui la défendaient, allait clarifier et réduire des couches administratives, et allaient permettre la réduction des Lire la suite…

Un mur de sable. Quand l’UE érige sa frontière migratoire au Niger

Les migrations et l’accueil des migrants sont des questions récurrentes dans les débats politiques, que les principaux dirigeants européens refusent de traiter frontalement. À l’inverse, ils opèrent un déplacement du problème en empêchant, coûte que coûte, les migrants d’arriver sur la rive nord de la Méditerranée. Pour cela, ils externalisent les frontières, c’est-à-dire qu’ils chargent d’autres États de contrôler les migrants en amont pour que ces derniers n’arrivent pas aux portes de l’Europe. Le Niger est un pays laboratoire, étant le principal point de passage au Sahel. La législation restrictive de Lire la suite…

Retraite, santé et grand débat national : escroquerie intellectuelle sur fond de manipulation idéologique.

L’offensive contre la Sécu est lancée. Frontale, brutale. Les fiches produites par les hauts fonctionnaires qui peuplent le ministère de l’Economie et des Finances à Bercy, et dont les convictions libérales ne sont plus à démontrer, témoignent de cela. Documents de support au Grand débat national, elles constituent un véritable arsenal argumentaire orienté vers un objectif : réduire ce qu’ils rangent dans les dépenses publiques et concrètement, réduire les pensions de retraites et les dépenses de santé. Il faut dire que la commission européenne en juin dernier avait initié l’affaire. Dans Lire la suite…

Enseignement professionnel : lettre ouverte au Ministre de l’Education nationale

Monsieur le Ministre de l’Education Nationale J’ai profité de la trêve des confiseurs pour vous écrire ces quelques lignes. Vous semblez si fier de vos réformes qu’il me paraît important de vous mettre en garde. Enseignante en lycée professionnel dans les quartiers nord de Marseille, je me permets de vous écrire pour tirer le bilan de ces trois derniers mois et en particulier du mois de décembre. Nul ne sait quel sera l’avenir mais il est peut-être bon d’éviter de faire les mêmes erreurs que votre Président. Parce qu’il n’y Lire la suite…

Pour une sortie démocratique, où le peuple vénézuélien décide

Déclaration internationale : pour arrêter l’escalade du conflit politique au Venezuela. Contre l´intervention impériale Le Venezuela traverse une crise sans précédent, qui s’est progressivement aggravée au cours des dernières années, au point d’affecter de manière dramatique tous les aspects de la vie d’un pays. L’effondrement des services publics, l’effondrement de l’industrie pétrolière et la chute extraordinaire du PIB, l’hyperinflation, l’augmentation vertigineuse de la pauvreté, les migrations de millions de personnes définissent cette crise, entre autres facteurs. Les troubles politiques ont atteint des niveaux très dangereux, minant ainsi l’État constitutionnel, le cadre de la Lire la suite…

Venezuela : « On est face au risque d’une situation de guerre civile »

Mercredi, le président de l’Assemblée nationale vénézuélienne s’est auto-proclamé président du Venezuela. Juan Guaido, principal opposant à Nicolas Maduro, a rapidement reçu le soutien de Donald Trump et d’Emmanuel Macron. Une tentative de coup d’Etat que nous explique Janette Habel. Que s’est-il passé ce mercredi 23 janvier au Venezuela ? Janette Habel. C’est l’aboutissement d’une situation compliquée, tant du point de vue économique, social et politique que géopolitique. Ce qu’il s’est passé hier est extrêmement grave. On est maintenant face au risque d’une situation de guerre civile. Une partie de la population Lire la suite…

« Le capitalisme ne mourra pas de mort naturelle »

Razmig Keucheyan est professeur de sociologie à l’université de Bordeaux. Spécialiste d’Antonio Gramsci et penseur de la question environnementale, il est notamment l’auteur de Hémisphère Gauche (2010), Guerre de mouvement et guerre de position (2012) et de La nature est un champ de bataille (2014). Dans cet entretien, nous l’avons interrogé sur l’état actuel de nos démocraties, la manière dont la question écologique doit se poser, l’actualité de la pensée d’Antonio Gramsci, la reconfiguration de l’échiquier politique et l’actualité récente marquée par le mouvement des Gilets Jaunes. Entretien réalisé par Marion Beauvalet, retranscrit par Marie-France Arnal.  Lire la suite…

Turquie : élections, crise et répression

Avec quatre élections, un référendum constitutionnel et une tentative de coup d’État, en l’espace de trois ans, le moins que l’on puisse dire c’est que l’instabilité règne dans le pays, malgré le fait que le Président Erdogan consolide son pouvoir à travers tous ces tournants. Cependant les élections municipales qui auront lieu au mois de mars en 2019 et qui verront s’affronter les partis du pouvoir et de l’opposition sont déjà perçues de part et d’autre comme un nouveau plébiscite, et tout ça sur fond d’une profonde crise économique qui Lire la suite…