RSS

Les fourmis contre les cigales : la revanche de la Cour constitutionnelle allemande

Ce mardi 5 mai 2020, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe a rendu un arrêt qui risque bien de faire date. Par sept voix contre une, les juges constitutionnels allemands viennent, en effet, de rejeter les très nombreuses plaintes qui avaient été déposées par des eurosceptiques allemands contre le programme de rachat de titres, initié par la BCE en 2014 et élargi aux titres souverains en mars 2015. En évitant aux taux d’intérêts de diverger excessivement entre pays membres, ce programme-ci avait au moins permis d’éviter l’explosion en vol de la

Auto-extinction du néolibéralisme ? N’y comptez point

Pour la deuxième fois depuis le début du siècle, les gouvernements d’Amérique du Nord et d’Europe interviennent massivement avec des fonds publics et en collaboration avec les banques centrales pour renflouer des secteurs entiers de l’économie et prévenir un effondrement économique général. Les opérations de sauvetage en cours rendues nécessaires par la pandémie de Covid-19 ont déjà atteint une ampleur bien supérieure à celles déployées contre la crise financière de 2007-2008. Ces opérations se heurtent aux principes fondamentaux du néolibéralisme dans la mesure où elles constituent une intervention régulatrice massive de

A l’occasion du décès d’Henri Weber

Henri Weber appartenait à la génération des fondateurs de la Jeunesse Communiste Révolutionnaire (JCR). Durant l’été 68, il a co-écrit avec Daniel Bensaïd « Mai 68, répétition générale », ouvrage qui entendait tout à la fois tirer les leçons du soulèvement étudiant et de la grève générale et dégager les perspectives politiques des années à venir, à commencer par la tâche de l’heure : la construction d’un parti révolutionnaire.  Ce fut l’aventure de la Ligue Communiste, puis de la LCR.  On sait qu’ensuite l’évolution politique d’Henri l’a conduit jusqu’aux cercles dirigeants du Parti socialiste.

Etats-Unis. « Le problème de Bernie n’était pas sa stratégie de campagne »

Bernie Sanders désormais hors course, de gauche et de droite les commentateurs accablent sa campagne, affirmant que la défense d’une politique de classe était trop présente, ou pas assez. Comme si la stratégie de Bernie était le problème! Le problème était que l’establishment démocrate avait réuni si efficacement toute sa force contre lui. En matière de campagnes politiques, les nécrologies sont toujours des autopsies. Faisant le bilan de la campagne, les commentateurs tentent évidemment de déterminer la cause du décès. La fin récente de la campagne de Bernie Sanders ne

Quelques remarques sur la situation économique

La crise sanitaire a produit un choc sur l’économie mondiale. De nombreuses incertitudes demeurent tant sur la durée de cette crise qui peut passer par des rebonds successifs en l’absence de vaccin ou de médicament efficace que sur les leçons qu’en tireront les classes dirigeantes et leur division éventuelle. Enfin, il est aujourd’hui impossible de prévoir quel sera l’état des opinions publiques quand cette crise commencera à s’atténuer et donc de savoir quel sera le centre de gravité politique, ce qui aura aussi une importance sur la situation économique, l’économie

Fédérer au sein des gauches et des écologistes : le temps nous oblige, vite

Tribune. Beaucoup a déjà été écrit sur la période que nous traversons. Plus personne ne nie que nous vivons un basculement, une rupture franche entre un avant et un après. Notre modèle de développement est en cause. Hérité du capitalisme industriel du XIXe siècle, il est basé sur la loi du profit, la prédation des ressources naturelles et énergétiques, l’exploitation, le temps court et la démesure. Depuis des décennies, le néolibéralisme, avec son lot d’austérité des budgets publics, de dérégulation économique et d’aveuglement à l’égard des limites des ressources naturelles, nous a

Monsieur le ministre, qui doit faire des efforts ?

Hier, Bruno Le Maire a voulu rassurer ceux qui craignent que des leçons ne soient tirées de la crise. Que personne ne s’inquiète, la « croissance » reste l’impératif suprême. « Rien ne sera comme avant », assurait Emmanuel Macron. C’était il y a fort peu de temps mais, pour le pouvoir en place, l’idée de changement de paradigme paraît déjà loin… et la dette, la dette, la dette est déjà agitée comme un épouvantail pour préparer les attaques des droits et protections. Traduisons-les : le système doit repartir et