RSS

Un 16 mars bouillonnant

Samedi 16 mars 2019 était le rendez-vous fixé dans toute la France pour, d’une part, la mobilisation pour le climat, et, d’autre part, les Gilets Jaunes. A cela s’ajoutait, à Paris, la marche antiraciste pour les solidarités à Paris. Le premier bilan est celui du succès numérique à commencer par la mobilisation pour le climat : entre 50.000 et 100.000 personnes à Paris (dans tous les cas la plus importante manifestation pour cette cause en France), près de 30.000 à Lyon, 5.000 à Marseille mais aussi dans de très nombreuses localités

La crise au Cachemire, l’Inde, le Pakistan et le combat des forces progressistes

L’Inde a mené un raid aérien au Pakistan à la suite d’un attentat suicide commis le 14 février dernier à Plumawa, au Cachemire sous occupation indienne, réveillant le spectre d’une guerre entre deux Etats possédant l’arme nucléaire [1]. Le Cachemire est un pays himalayen administré à l’ouest par le Pakistan et à l’Est par l’Inde depuis la partition des Indes britanniques en 1947. De population majoritairement musulmane, il est le principal foyer de tension entre les deux Etats et a déjà été l’objet de plusieurs conflits militaires. L’attentat-suicide de Plumawa a

Appel de Djamila Bouhired à la jeunesse algérienne en lutte : ne les laissez pas voler votre victoire

Djamila Bouhired, Icône de la révolution algérienne, appelle la jeunesse algérienne à rester mobiliser et surtout à veiller à ce qu’elle ne se laisse pas voler sa victoire. « Ne les laissez pas voler votre victoire », a-t-elle averti dans une lettre qu’elle lui a adressée mercredi 13 mars 2019. Voici le texte intégral de son appel à la jeunesse algérienne. Mes chers enfants et petits enfants, je voudrais d’abord vous dire tout mon bonheur d’être parmi vous, pour reprendre ma place de citoyenne dans ce combat de la dignité,

Algérie : première victoire, la lutte continue !

Hocine Belalloufi analyse sur le vif le premier recul du pouvoir en Algérie suite au mouvement populaire des dernières semaines, et la manière dont Bouteflika tente de conserver le contrôle de la situation en proposant une « conférence nationale » dont seront inévitablement exclues les classes populaires et leurs préoccupations, sociales et démocratiques. Il évoque enfin quelques pistes pour approfondir le mouvement. Hocine Belalloufi vit et travaille à Alger. Journaliste, ancien coordinateur de la rédaction de l’Alger républicain de 2003 à 2008 et militant du Parti Socialiste des Travailleurs (PST), il est également

L’Algérie est au bord de l’éclosion

Le surgissement populaire du 22 février constitue une rupture majeure dans notre histoire comme dans celle du Maghreb. Il s’agit de la consolider et d’élargir le champ des possibles. Aujourd’hui, les Algériens ont remporté une première victoire. Notre tâche prioritaire est de tirer la leçon du soulèvement d’octobre 1988 et d’éviter à nouveau le « détournement du fleuve », à savoir la confiscation de la souveraineté populaire qui est à l’origine de l’autoritarisme sous sa forme actuelle. Nous sommes devant une nouvelle crise du régime mais le peuple algérien a déjà tranché.

USA : Bernie Sanders annonce sa candidature

Quand B. Sanders a annoncé sa candidature en 2015, les élites politiques et médiatiques l’ont rejeté en le disant extérieur (au cercle politique) et radical dans ses idées. Il ne serait donc pas pris au sérieux dans les primaires démocrates et les caucus d’électeurs.trices. Maintenant qu’il annonce encore une fois sa candidature à la Présidence, les mêmes aristocrates politiques et médiatiques s’égosillent sur la difficulté qu’il aura à se distinguer parmi tous les autres candidats.es qui reprennent ses positions sur les enjeux allant de Medicare pour tous et toutes, de

Ensemble, pour reconstruire la gauche ?

De la formation du « bloc bourgeois » à celle d’un « bloc populaire » ? En France, la présidentielle de 2017 a vu l’échiquier politique voler en éclat. Face à la crise du bipartisme en place depuis presque 40 ans, les éléments les plus mobilisés de la technostructure et de la bourgeoisie financière ont entrepris de construire un nouveau « bloc bourgeois », apte à mener à bien la poursuite de l’offensive libérale, vitale pour les classes dominantes. Ils ont unifié les différents secteurs des classes dominantes et derrière elles des classes moyennes supérieures, sur un

Irlande du Nord : inquiétudes à la frontière

Le Brexit est dans tous les esprits et toutes les conversations en Irlande, des deux côtés d’une frontière qui a physiquement disparu depuis le processus de paix. Rappelons qu’en cas de « hard Brexit », sans accord avec Bruxelles, cette frontière serait rétablie. Il s’agirait dès lors non seulement d’une frontière entre la République d’Irlande et le Royaume Uni mais aussi entre l’Union Européenne et le reste du monde. La frontière orientale de l’UE est un exemple de ce à quoi une « hard border » pourrait ressembler : de la Norvège jusqu’à la Mer

« Au Brésil, celles et ceux qui luttent son en danger »

À bientôt 34 ans, Taliria Petrone est une militante brésilienne de la cause décoloniale et une féministe anticapitaliste. Élue récemment députée au Parlement fédéral pour le Parti Socialisme et Liberté (PSoL), elle était aussi une camarade de lutte de Marielle Franco, conseillère communale du PSoL assassinée le 14 mars 2018 avec son chauffeur Anderson Gomes. Nous l’avons rencontrée lors de son passage en Europe. Interview. Que signifie aujourd’hui, au Brésil, être une femme noire engagée en politique et députée fédérale pour le PSoL ? La politique est un non-lieu pour nous,