RSS

Général Electric, Auchan… et maintenant Bridgestone !

C’est un carnage social activement soutenu par l’Etat. Les membres du gouvernement affichent leurs larmes de crocodile. Car si le japonais Bridgestone peut annoncer brutalement la fermeture de son usine de Béthune dès 2021, c’est qu’il en a le droit. Que valent des vies brisées, des territoires décimés, au regard de profits toujours plus obèses à engranger ? Rien dans le grand Monopoly du capitalisme financiarisé. Gabriel Attal dénonce une  » trahison de la confiance ». Bruno Le Maire fustige une « décision révoltante, avec une méthode révoltante et des conséquences révoltantes ».

Muriel Ressiguier rejoint Ensemble!

Ensemble ! Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire, se félicite de l’adhésion de Muriel Ressiguier, députée France Insoumise de la deuxième circonscription de l’Hérault. Cette adhésion n’est pas solitaire puisque d’autres militantes et militants de La France Insoumise de Montpellier nous rejoignent dans cette même logique de continuer les combats communs. Ces adhésions sont en effet notamment le résultat de combats communs menés à l’Assemblée nationale comme dans la circonscription de Montpellier et plus largement sur l’Hérault, dans les luttes et les élections. Présidente de la commission

Menace de guerre en Méditerranée orientale

Une guerre gréco-turque destructrice en Méditerranée orientale n’est pas l’issue la plus probable des affrontements dans la région, mais c’est un scénario dont les perspectives ont été récemment évoquées. Dans les eaux situées au sud du complexe insulaire grec du Dodécanèse [archipel regroupant 160 îles, pour la plupart inhabités], au sud de l’île de Crète et autour de Chypre, les flottes de guerre des deux États se font constamment face. Tandis que de puissants navires de guerre américains et français sont en permanence présents dans les mêmes eaux. En même

Trotsky, un passeur du siècle

Il y a 80 ans, le 20 août 1940, l’agent stalinien Ramón Mercader assénait un coup mortel à Léon Trotsky dans son refuge mexicain de Coyoacán. Pourquoi cet assassinat ? Si on laisse de côté la personnalité perverse de Staline, il faut repartir des  derniers combats de Trotsky, c’est-à-dire, toute la période mexicaine durant laquelle il mène principalement trois grandes luttes dans une phase d’effondrement de l’espérance. Il veut d’abord empêcher toute confusion possible entre révolution et contre-révolution, entre la phase initiale d’Octobre 1917 et le Thermidor stalinien. Il le fait