RSS

Potere Al Popolo : interview

10 mois après sa création, 6 mois après une campagne électorale presque totalement improvisée, Potere al Popolo s’apprête à tenir, les 20 et 21 octobre à Rome, son Assemblée Nationale Constituante. A cette occasion, Lorenzo Trapani, membre de la Coordination Nationale, nous décrit la situation politique italienne, les luttes en cours et la construction de Potere al Popolo. Comment peux-tu décrire la situation politique italienne, 6 mois après l’élection du gouvernement Lega/Mouvement 5 Etoiles (M5S) ? Le gouvernement italien a prétendu, dès sa mise en place, qu’il serait le « gouvernement du Lire la suite…

Donnons le pavillon français à l’« Aquarius » !

Un collectif de personnalités politiques interpelle Emmanuel Macron : la paralysie du navire de SOS Méditerranée, s’il était contraint de rester à quai, serait une victoire pour toutes les forces d’extrême droite en Europe. Tribune publiée dans Libération. Beaucoup de confusions et d’amalgames sont agités sur la question des migrants. Aujourd’hui, ce ne sont pas les fantasmes d’«invasion» qui menacent l’Europe. Le véritable risque est de nous détourner de notre devoir d’hospitalité qui nous oblige. Depuis qu’il a pris la mer en 2016 pour l’association SOS Méditerranée, le navire Aquarius a sauvé près de 30 000 vies humaines, dont Lire la suite…

SARL Macron & Philippe : entreprise de démolition du salariat

Avec les mesures annoncées cet automne, ajoutées à celles déjà prises en 2017, le gouvernement Macron-Philippe, même affaibli, est engagé dans une entreprise de démolition systématique des conquêtes du salariat. Le chantier est impressionnant par son ampleur. La journée de lutte unitaire du 9 octobre inaugure une nouvelle riposte nécessaire, mais elle ne saurait suffire à contrecarrer cet affrontement contre tous les statuts du travail (cheminots, fonctionnaires, Code du travail, sécurité sociale), et les services publics. Essayons de faire une synthèse des enjeux. « Jeu à somme nulle » Le discours du Lire la suite…

Congrès travailliste : Jeremy Corbyn renforcé

La conférence annuelle (note 1) du Parti travailliste (Grande-Bretagne) s’est tenue fin septembre. Jeremy Corbyn a, à nouveau, renforcé da position au sein du parti. Après l’élection de Corbyn comme chef du Parti en septembre 2015 puis sa réélection un an plus tard, c’est une nouvelle défaite pour l’aile droite du Parti travailliste, particulièrement influente au sein du groupe parlementaire et de la bureaucratie syndicale (note 2). Cet épisode est d’autant plus significatif qu’il vient après une campagne extrêmement violente, menée par les Conservateurs, la droite du Parti travailliste et les Lire la suite…

Québec solidaire, une victoire historique

La montée de Québec solidaire était quelque part inscrite dans l’histoire. À quel point on ne savait pas. On espérait, et on y travaillait. En effet la politique ne répond pas à un processus linéaire, il arrive un temps où les partis qui ont dominé la scène politique ne répondent plus à la situation ou sont incapables de gérer la montée sociale contre les dominants. C’est ce qui s’est produit avec un Parti Québécois qui n’avait plus de crédibilité et avec un Parti Libéral corrompu. Cette élection nous a donc Lire la suite…

Migrant-es, mener la bataille !

Face aux renoncements et tergiversations des États à accueillir l’Aquarius, à la montée des droites extrêmes en Europe, à la propagation d’une xénophobie décomplexée, nous ne pouvons pas rester l’arme aux pieds. C’est pourquoi l’appel lancé par Regards, Mediapart et Politis rencontre un large succès. De Lilian Thuram à Josiane Balasko, de Thomas Picketty à Assa Traore, de Romane Bohringer à Sophie Wahnich, d’Annie Ernaux à Guillaume Meurice, 150 personnalités ont joint leurs forces à des collectifs militants pour donner de la voix en soutien aux migrants. La pétition en Lire la suite…

Grèce. « Ni Syriza, ni la Nouvelle démocratie »…

Le seul intérêt de la présentation des programmes de SYRIZA et de Nouvelle Démocratie (ND) lors de la Foire Internationale de Thessalonique (le 8 septembre 2018) est qu’ainsi a été démontrée, de manière concrète, la convergence et coexistence concurrentielle d’Alexis Tsipras et Kyriákos Mitsotákis (ND) dans les conditions créées par la prétendue «fin» des mémorandums [1]. Si on laisse cette politique se développer sans opposition, il en résultera une austérité brutale, pérenne, pour la majorité sociale, associée à la tentative systématique du gouvernement et de l’opposition de renforcer la position de la classe Lire la suite…

Crise économique et désordres mondiaux

Dix ans après la faillite de Lehmann Brothers, les contributions se multiplient, autour de deux questions : comment cela est-il arrivé ? Est-ce que cela peut se reproduire ? Mais elles sont à peu près toutes centrées sur les dérives de la finance, passées ou à venir. Le point de vue adopté ici est un peu différent, puisqu’il cherche à identifier les racines économiques des désordres mondiaux. Son fil directeur est le suivant : l’épuisement du dynamisme du capitalisme et la crise ouverte il y a dix ans conduisent à une mondialisation de plus Lire la suite…