RSS

Ensemble Insoumis en campagne avec la liste “Décidons Paris”

Nous y sommes ! Le 25 janvier dernier, l’assemblée citoyenne de la liste Décidons Paris a validé le long processus de discussion et de co-construction  qui a permis à des centaines de militant.e.s associatifs  et citoyen.e.s engagé.e.s, à des militant.e.s et sympathisant.e.s de la France Insoumise, du Parti de Gauche, de PEPS (Pour une Ecologie Populaire et Sociale), REV (Révolution Ecologique pour le Vivant) et d’Ensemble Insoumis d’élaborer ensemble un programme et de choisir 17 binômes têtes de listes.

Evidemment, nous militant.e.s d’Ensemble Insoumis, nous faisons partie de l’aventure depuis le début et nous sommes fièr.e.s aujourd’hui d’officialiser notre soutien à la liste Décidons Paris, menée par Danielle Simonnet et Vikash Dhorasoo.

En pleine bataille des retraites, plus que jamais nous pensons qu’il faut résister de toutes nos forces dans les luttes et dans les urnes au projet de société ultralibérale que veut nous imposer Macron.

A Paris, les 2 candidats Macronistes, Griveaux et son faux concurrent Villani veulent livrer Paris aux multinationales, aux spéculateurs et aux bétonneurs. Et la droite parisienne revancharde menée Par Rachida Dati a les mêmes ambitions. Nous ne voulons pas que Paris soit encore plus dense et ne soit réservé qu’aux ultra riches et aux touristes.

Pour nous, seule la dynamique Décidons Paris permet de réouvrir des perspectives de résistance contre la gentrification, la bétonnisation, et la privatisation de notre ville. Comme nous l’avons constaté ces 6 dernières années, la politique comptable de Mme Hidalgo ne permet pas d’enrayer l’expulsion de Paris des catégories populaires et des classes moyennes, l’augmentation de la pollution et la densification de la ville.

Malheureusement, alors que nous nous retrouvons avec le PCF et Génération.s, côte à côte dans la bataille des retraites et dans la campagne pour un référendum contre la privatisation de ADP, nous regrettons qu’ils aient choisi de rejoindre dès le 1er tour les liste de la maire sortante, Mme Hidalgo. Et nous regrettons qu’EELV fasse des appels du pied au candidat macroniste Villani. Ce n’est pas comme cela que nous construirons à Paris une alternative de gauche et écologiste en rupture avec la politique de  Macron.

Pour nous la meilleure manière d’empêcher la victoire électorale de Griveaux, Villani et Dati est de tout faire pour que la liste Décidons Paris impose dans la campagne ses mesures écologiques, sociales, antiracistes, féministes et solidaires.

Nous voulons respirer ! Nous voulons des arbres, des espaces verts, des pistes cyclables et des rues piétonnes ! Nous aimons le Paris populaire, le mélange des cultures et des origines qui fait le charme de nos quartiers! Nous ne voulons pas de leurs tours de bureaux et de leurs centres commerciaux sans âmes ! Nous voulons des services publics ! Nous ne voulons pas que disparaissent l’entraide et les solidarités entre voisin.e.s !

Oui, nous voulons Décidons Paris !