RSS

Portugal. Le Bloco et le gouvernement du Parti socialiste

Le jour où je finis cet article, Catarina Martins, porte-parole du Bloco, et plusieurs députés (dont José Soeiro, en charge des questions du travail), participent à un repas-débat avec deux cents travailleurs des carrières de la région de Porto (ainsi que leurs familles) pour célébrer leur victoire : ils auront finalement droit à un statut spécial de retraites anticipées (déjà appliqué aux mineurs), du fait que c’est un métier très dur, qui se traduit par une usure prématurée, excessive, et qui a beaucoup affecté leur santé. C’est un exemple qui montre Lire la suite…

Portugal : « C’est le moment de se montrer exigeant-e-s »

Le 11 ème Congrès du Bloco de Esquerda s’est clos les 10 et 11 novembre 2018, faisant le bilan de l’attitude du parti vis-à-vis de la « geringonça »1 et esquissant les perspectives d’action européenne et nationale. Les principaux résultats de ce congrès sont les suivants : la motion majoritaire, « Renforcer le Bloco pour changer le pays » confirmant la ligne d’action suivie depuis le précédent congrès, a été très largement adoptée avec 459 voix, contre 40 pour la motion M et 9 pour la motion C. Celle qui l’avait présentée, Catarina Martins, 45 Lire la suite…

Action parlementaire et luttes sociales au Portugal

Le Bloc de gauche s’est formé il y a une vingtaine d’années au Portugal, par la fusion de forces issues de la gauche anticapitaliste et du mouvement social. Il est aujourd’hui, avec le Parti communiste, la principale formation de la gauche combative du pays. En partant de l’expérience du Bloc, Francisco Louça, dresse ici un bilan des relations toujours problématiques entre travail d’opposition parlementaire et investissement au sein des mouvements et des mobilisations sociales. 1 La présence et la référence institutionnelles ont été le point le plus fort de l’intervention Lire la suite…