RSS

Pour une écologie populaire, nous bloquerons les routes contre la hausse des carburants

Le mouvement contre la hausse des carburants est une occasion pour affirmer clairement que l’écologie doit être une cause commune. Elle ne peut en aucun cas se construire contre le peuple. Mais la constance du gouvernement d’Emmanuel Macron ne connaît aucune exception : doux avec les puissants, cruel avec les plus faibles. Pendant ces semaines où le pays a débattu de l’opportunité d’augmenter les taxes sur l’essence et le diesel, tout le monde a compris que la mesure n’avait rien à voir avec l’écologie. Pourquoi, si l’objectif du gouvernement était vraiment

17 novembre : justice sociale et fiscale, justice climatique même combat !

Depuis début novembre nous le voyons partout, au travail, dans la rue, avec nos voisins, de nombreuses colères accumulées ces derniers mois sont en train de se cristalliser autour de la mobilisation du 17 novembre. Des centaines de blocage sont organisés et ce nombre augmente jour après jour. Bien sûr, contenu de la thématique, l’extrême droite et la droite dure tentent de récupérer ce mouvement de grogne, ce début de jacquerie, mais heureusement ni leur implantation, ni leur force ne leur permettent d’être aux commandes. De notre point de vue,