RSS

Mexique. Des conflits croissants au sommet du pouvoir

Le 9 juillet se sont produits deux événements symptomatiques de la dynamique accélérée dans laquelle se déroule le début du gouvernement d’Andrés Manuel López Obrador (AMLO). Ils ont eu lieu précisément à l’occasion du premier anniversaire de sa victoire électorale, dont les conséquences ont secoué et continuent d’ébranler l’establishment politique bourgeois traditionnel du pays. La démission de Carlos Urzúa en tant que chef du ministère des Finances et du Crédit Public (SHCP) et l’arrestation et l’emprisonnement de Juan Collado par le bureau du Procureur Général de la République (FGR), personnage