RSS

Montpellier : avec le “rassemblement des écologistes et de la gauche”

Montpellier, une ville de gauche Le PS a régné en maître pendant de longues années sur la ville, le département et la région. Cette époque est bien finie. Lors de la dernière municipale, Saurel, pourtant notable PS, avait réussi une opération de type Macron pour prendre la ville. Pour lui aussi, le bilan catastrophique du gouvernement Hollande et l’effondrement du PS l’avaient bien aidé. Mais lors de la Présidentielle, Jean Luc Mélenchon est arrivé en tête avec plus de 30 % et ensuite, une députée LFI a été élue sur

Une liste citoyenne pour Sedan !

Nous sommes un collectif de citoyen.ne.s, de membres d’associations et de partis politiques, avec la participation de citoyens, d’écologistes, de La France Insoumise, du Parti Communiste Français, du mouvement Ensemble! Conscients de la triple urgence climatique, sociale et démocratique, nous avons constitué un collectif composé de simples citoyens, de membres d’associations ou de partis politiques pour agir et proposer une alternative. Femmes et hommes de tous âges, habitants des différents quartiers de Sedan, nous sommes unis autour de valeurs communes. Nombre d’entre nous ont une expérience et une pratique solide

L’alternative citoyenne écologiste et solidaire : Rennes en commun

Rennes En Commun aura fait le buz en annonçant un chat “sur” sa liste, pour relancer un débat sur la condition des animaux dans la ville. Pourquoi pas aussi un immigré ou un sans papier… Ce coup médiatique aura au moins lancé une campagne où les organisations se réclamant de la gauche se rejoignent sur les grandes  problématiques : soit avec le revival de l’UG (PC+ PS+ PRG +PP) ou la liste écolo bretonnante (EELV + UDB+ ND) et par REC (FI + PG + EI + GRS). Mais, s’il

À Bordeaux, pour l’irruption dans les urnes de la colère sociale

Nous, personnalités politiques, militantes, associatives, engagées ensemble dans les luttes pour faire face aux urgences sociales, démocratiques et écologiques soutenons la liste Bordeaux En Luttes conduite par Philippe Poutou. Depuis novembre 2018, l’ensemble des forces militantes et politiques a été bousculé par l’irruption de celles et ceux qu’on invisibilise dans le débat public. Les Gilets Jaunes, les mouvements étudiants et lycéens puis la lutte contre le projet de réforme des retraites ont permis de rassembler dans la rue des militant.e.s aux traditions, méthodes et histoires différentes. Nous avons lutté et travaillé ensemble pour faire naître des

Les Châlonais.es ensemble à gauche

La campagne de la gauche unie bat son plein à Châlons en Champagne (département de la Marne, 45 000 habitant.es avec une communauté d’agglo de 80 000, à droite depuis 25 ans). De réunions de quartier en réunions thématiques, les moments militants et citoyen.nes s’enchaînent pour la liste “les Châlonais.es ensemble à gauche”, permettant des débats riches, la création d’un collectif de plusieurs dizaines de militants sur la ville et un début de dynamique populaire qui contraste d’avec un climat local habituellement assez atone. Face à trois listes “sans étiquettes”

A Sotteville, on y va Ensemble !

Sotteville les Rouen est la 4ème ville de Seine Maritime avec 30 000 habitant-es. C’est une ville où l’emprunte SNCF est encore forte, même si elle tend à diminuer. Le PS y domine depuis quelques décennies, mais comme ailleurs, il connait une crise politique, doublée de questions de personnes. Il est aussi dominant à la métropole rouennaise qui rassemble 71 communes. Par des parcours différents, le PC et “Sotteville à gauche vraiment” (Ensemble- NPA- militant-e-s associatifs) se sont retrouvés dans l’opposition à la maire. Un travail commun s’est développé pour

Renforcer la dynamique de la liste « Décidons Paris »

Déclaration commune Ensemble Insoumis Paris et de Pour une Ecologie Populaire et Sociale (PEPS) : 1) Ensemble Insoumis Paris et PEPS Paris se sont rencontrés et réaffirment leur plein engagement dans la campagne de Décidons Paris. 2) Pour nous c’est important de le réaffirmer aujourd’hui alors que les mouvements sociaux auxquels nous participons activement, notamment les grèves et les manifestations pour protéger nos retraites ont démontré leur résilience et leur capacité à rebondir face à l’intransigeance de Macron et à la répression brutale de la police. Sans cesse renouvelé, le mouvement

Ensemble Insoumis en campagne avec la liste “Décidons Paris”

Nous y sommes ! Le 25 janvier dernier, l’assemblée citoyenne de la liste Décidons Paris a validé le long processus de discussion et de co-construction  qui a permis à des centaines de militant.e.s associatifs  et citoyen.e.s engagé.e.s, à des militant.e.s et sympathisant.e.s de la France Insoumise, du Parti de Gauche, de PEPS (Pour une Ecologie Populaire et Sociale), REV (Révolution Ecologique pour le Vivant) et d’Ensemble Insoumis d’élaborer ensemble un programme et de choisir 17 binômes têtes de listes. Evidemment, nous militant.e.s d’Ensemble Insoumis, nous faisons partie de l’aventure depuis le début et

Montpellier : la décision scandaleuse et bureaucratique de l’exécutif EELV

La décision brutale de retirer le soutien d’EELV à la tête de liste Clothilde Ollier le week end dernier a choqué bon nombre d’entre nous, au-delà des rangs soutenant la liste qu’elle conduit pour les municipales à Montpellier. Sur la forme c’est une méthode digne d’une autre époque, époque qu’on croyait révolue, et ce d’autant qu’à EELV on met en avant une culture « libertaire » où les groupes locaux bénéficient d’une certaine autonomie. Visiblement ce n’est pas le cas ! Sur le fond les explications données par Julien Bayou, secrétaire national d’EELV,

Montpellier : dans l’enthousiasme et l’insoumission

L’instance nationale intitulée « Comité électoral de la France insoumise » a notifié le 28/10 une réponse concernant les élections municipales de Montpellier dans laquelle elle s’oppose à toute recherche d’un éventuel accord avec Europe Ecologie les Verts et décide d’apporter son soutien au groupe « Nous Sommes ». Cette décision unilatérale qui ne respecte aucune des procédures prévues par notre mouvement, bafoue la volonté très majoritairement exprimée par l’ensemble des militants de la France insoumise de Montpellier. La quasi totalité des “Groupes d’Action” de notre ville s’est clairement prononcée