RSS

Les convergences entre extrêmes-droite et fondamentalistes musulmans

Il est logiquement admis et avéré que la droite européenne s’oppose à l’islam politique. Il existe cependant dans certains cercles des partis conservateurs et populistes de droite une affinité répandue, quoique peu connue, pour l’islam politique, considéré alors comme un allié contre des ennemis communs. L’histoire entre l’extrême-droite européenne et l’islamisme est un phénomène qui remonte au milieu du siècle dernier. L’un des premiers militants d’extrême droite occidentale à avoir flirter ouvertement avec un islam politique a été Robert Gordon-Canning, responsable de la politique étrangère de l’Union britannique des fascistes

Liberté, égalité, fraternité, pour une autre République en commun

Suite à l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine, en tant qu’enseignante et élue de la France Insoumise, j’ai souhaité réagir et faire part à la fois de mon expérience et de mes réflexions et rendre hommage à mon collègue enseignant, Samuel Paty. J’ai souhaité répondre aussi à tous ceux qui ont déversé leurs flots de haine et de fiel, tentant d’instrumentaliser ce drame atroce. Alors que j’avais commencé à écrire ces lignes, un autre attentat islamiste a fait trois victimes de plus à Nice. Sidérée devant tant d’horreur et d’abomination. Faire front ensemble,

Débat entre Esther Benbassa et Clémentine Autain 

L’assassinat de Samuel Paty par un islamiste a déchaîné la classe politique, qui a désigné l’« islamogauchisme » comme « complice » des drames terroristes. Dans cet entretien, Esther Benbassa et Clémentine Autain défendent des réponses de gauche aux attentats comme à la crise sanitaire. Clémentine Autain est députée de Seine-Saint-Denis, membre du groupe parlementaire la France insoumise. Esther Benbassa est sénatrice de Paris, membre d’Europe Écologie — Les Verts. Reporterre — Un nouvel attentat a été commis ce jeudi à Nice, qui survient deux semaines après l’assassinat de Samuel Paty. Quelle est votre

Le choc et le piège

C’est en séance à l’Assemblée, où nous siégions au sujet des mesures de reconfinement, que nous avons appris l’attentat de Nice. Quand Richard Ferrand a annoncé le nouveau drame qui a assailli notre pays, l’émotion a traversé mon corps tout entier, en se hissant là où les mots finissent par faire défaut pour qualifier la répétition de l’abject, l’impensable. Un nouvel attentat, un nouveau choc, avec son nombre de morts qui s’allonge au fil des heures. Trois vies arrachées, des blessés, des personnes traumatisées par un homme qui a décapité

« J’alerte : la France est en passe de perdre pied » Clémentine Autain

La France a une nouvelle fois été touchée en son cœur. Devant l’horreur, l’abjection de l’assassinat d’un enseignant, l’hommage à Samuel Paty et la réaffirmation des principes fondateurs de notre République doivent nous rassembler. Malheureusement, ne respectant même pas ce temps de deuil, certains – Manuel Valls en tête – ont préféré les anathèmes et les insultes à la dignité et à la fraternité. C’est pourtant avec la raison et la réflexion que nous devons mener le débat sur la stratégie la mieux à même de combattre le terrorisme se