RSS

Camouflet pour Erdogan

Le 31 mars 2019 se déroulaient les élections locales en Turquie. Il s’agissait de renouveler les maires, conseils municipaux, conseils départementaux, délégués de quartiers et de village (muhtar) du pays moins d’un an après les élections législative et présidentielle de juin 2018. Ce scrutin a été un camouflet pour le président Erdogan et la coalition qui le soutient composée de son parti l’AKP (Parti de la Justice Développement capitaliste-nationaliste-réactionnaire) et son allié ultranationaliste du MHP (Parti de l’Action Nationale). Après un moment de flottement, la réaction ne s’est pas fait Lire la suite…

Turquie : élections, crise et répression

Avec quatre élections, un référendum constitutionnel et une tentative de coup d’État, en l’espace de trois ans, le moins que l’on puisse dire c’est que l’instabilité règne dans le pays, malgré le fait que le Président Erdogan consolide son pouvoir à travers tous ces tournants. Cependant les élections municipales qui auront lieu au mois de mars en 2019 et qui verront s’affronter les partis du pouvoir et de l’opposition sont déjà perçues de part et d’autre comme un nouveau plébiscite, et tout ça sur fond d’une profonde crise économique qui Lire la suite…

Turquie. Que devient le Parti démocratique des peuples, le HDP ?

La vidéo s’ouvre sur la photographie d’un couple posée sur un buffet. La porte sonne. La jeune femme, que l’on vient juste d’apercevoir sur la photo, va l’ouvrir, pour accueillir les invités. Enfants, jeunes et moins jeunes, femmes et hommes, voilées et non voilées s’embrassent, s’installent, discutent. Un air joyeux, marqué par des sons de trompettes accentue cette ambiance conviviale. Le portable de la jeune femme sonne. C’est son mari, la seule personne manquante à ce rassemblement familial. Il appelle depuis la prison de haute sécurité d’Edirne, dans le nord-ouest Lire la suite…

Elections en Turquie : Erdogan gagne un sursis institutionnel

Recep Erdogan apparaît vainqueur des scrutins du 24 juin 2018. Il est effectivement le gagnant d’une élection taillée sur mesure pour lui mais cette élection ne change pas les dynamiques majeures à l’œuvre en Turquie et s’apparente plutôt à un sursis. En regardant les plateaux les chaînes d’information turques on ne pouvait qu’avoir un sentiment d’irréalité devant le spectacle de commentateurs devisant sur les élections locales à venir alors même que la majorité des communes kurdes ont été placées sous tutelle par l’Etat qui a démis (et souvent emprisonné) leurs Lire la suite…

Turquie : une élection comme un cambriolage durant un incendie

Le président turc Erdogan convoque le 24 juin prochain des élections générales anticipées, en ayant bien pris soin auparavant de réformer le système électoral et de laminer l’opposition politique, le tout sous l’état d’urgence militaire. Face à une dégradation de sa situation économique et aux difficultés géopolitiques de la région, cette ruée vers l’élection semble avant tout être un moyen de gagner du temps. La seule force d’opposition qui puisse présenter une alternative politique semble, dans ces conditions très difficiles, être incarnée par le HDP et son candidat Selahattin Demirtaş, Lire la suite…