RSS

3ème édition de la Marche pour Adama : un succès et des perspectives

Le 20 juillet 2019 s’est tenu la 3ème édition de la marche pour réclamer justice et vérité pour Adama Traoré, jeune homme noir de 24 ans à Beaumont-sur-Oise, mort dans les mains de la gendarmerie en juillet 2016. Cette 3ème édition a réuni plusieurs milliers de personnes qui ont marché de la gare de Persan-Beaumont au quartier de Boyenval où vivait Adama Traoré pour un meeting suivi d’un concert. Alors que le risque de l’oubli augmente forcément à mesure que les années passent, il est important de relever que la

20 juillet : marche pour soutenir le « combat Adama » et « riposter à l’autoritarisme »

Le 20 juillet 2019 à Beaumont-sur-Oise, cela fera trois ans qu’Adama Traoré est mort assassiné par la police. Trois ans que sa famille et ses proches se soulèvent pour demander la justice et la dignité dans la rue, dans les tribunaux, dans les médias. Trois ans qu’un quartier entier est soumis au harcèlement judiciaire, policier, et aux patrouilles militaires. Le 20 juillet 2019, nous, Gilets jaunes, habitants de quartiers populaires, collectif de soutien aux exilé-e-s, habitants de territoires en lutte, syndicalistes, collectifs écologistes, paysan-ne-s, anti-nucléaires, collectifs antifascistes, organisations nationales, appelons tout le monde

Castaner doit démissionner !

Il ne s’agit pas d’une lubie personnelle, ni d’une posture politicienne, je laisse cela justement à tous ceux et toutes celles qui ont enfourché le même cheval que Christophe Castaner sur la soi-disant « attaque » de la Salpêtrière, journalistes et dirigeants politiques (y compris jusqu’à Yannick Jadot, consternant !), sans rien vérifier du tout, pensant surfer sur l’émotion que provoque ce type d’information. Non, il n’y a aucun doute, l’actuel ministre de l’Intérieur doit démissionner car il a commis une faute très grave pour un ministre d’Etat. Les faits sont désormais

Répression des lycéen-ne-s : quand le pouvoir traque notre jeunesse.

Depuis une semaine désormais, des centaines de lycées en France se mobilisent contre le lycée Blanquer, c’est à dire contre la réforme du bac et celle de la voie professionnelle. Mais, s’ajoute à cette contestation, celle contre Parcours Sup, système mis en place déjà pour l’année scolaire 2017/2018. Que dénoncent à juste titre les élèves ? L’obligation pour les jeunes de s’orienter de plus en plus tôt, avec la mise en place de spécialités qui conduisent à la concurrence entre les disciplines, et qui conduiront à la concurrence entre établissements, un

Non aux violences policières !

Le 21 juillet s’est tenue la marche pour les 2 ans de la mort d’Adama Traoré, décédé dans les mains des forces de l’ordre à la gendarmerie de Beaumont-sur-Oise. Le combat de la famille d’Adama, notamment d’Assa Traoré, ainsi que du collectif « Justice et Vérité » se poursuit inlassablement… alors que l’enquête n’avance guère. En effet, une quatrième expertise médicale sur les causes du décès est en cours. Alors que ses résultats devaient être rendus mi-juillet, ils ont été remis à fin septembre… En outre, deux ans après les faits, les

Vérité et Justice pour Aboubakar !

Encore un jeune tué lors d’une intervention policière. Ce mardi 3 juillet, à Nantes, dans le quartier du Breil, suite à un contrôle policier, un CRS tire sur Aboubakar F, 22 ans, qui « touché au cou », décédera quelques instants plus tard. En apprenant la nouvelle, des jeunes de plusieurs quartiers populaires de Nantes ont laissé éclater leur colère : jets de projectiles contre les policiers, bâtiments et voitures incendiés. Evidemment, comme à chaque fois dans ce genre d’affaire, la police s’empresse de donner sa version des faits pour