RSS

PACA : le temps de l’alternative est venu, construisons-la ensemble !

Appel aux citoyen.ne.s, aux partis et aux organisations pour le rassemblement des écologistes, des forces sociales et de la gauche aux élections régionales de 2021. Nous, habitant·es de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, membres de collectifs citoyen·nes, élu·es, militant·es politiques, syndicaux ou associatifs, affirmons par cet appel notre volonté de construire un rassemblement inédit, dès le premier tour. Nous voulons une région qui s’engage résolument vers une transition écologique pour lutter contre le réchauffement climatique, pour un développement économique vertueux, et la réduction des inégalités. Nous voulons une région qui refonde l’exercice démocratique, en

Communiqué de DSA : combattre la droite, lutter pour la démocratie

Les événements d’hier étaient une tentative violente des nationalistes blancs – dirigés par le président Trump et encouragés par des élites politiques de droite comme le sénateur Josh Hawley – de renverser les résultats d’une élection démocratique. L’année dernière a été particulièrement brutale pour la classe ouvrière multiraciale. La crise du capitalisme, exacerbée par la pandémie et les mesures d’austérité en cours imposées par les républicains et les démocrates liés au monde des affaires, a continué de dévaster nos communautés.  Cette situation a pesé de manière disproportionnée sur les Noirs, les

Inde : la mobilisation se poursuit….

Le mouvement paysan connaît qui dure depuis le mois de novembre connaît de nouveaux développements. Les campements installés depuis plusieurs semaines aux entrées de Dehli se sont maintenus malgré l’arrivée du froid, contraignant le gouvernement de N. Modi à entamer des négociations. La Cour Suprême indienne a, en effet, suspendu la promulgation des trois lois agraires qui avaient déclenché ce mouvement sans précédent. Une commission de quatre experts a été nommée, chargée de négocier avec les représentants du mouvement paysan. Mais ces derniers dénoncent le caractère partial de ces experts,

Déclaration d’Ensemble insoumis! Contre la Covid, l’urgence d’une vaccination de masse.

Après l’absence de masques et les tests au compte-gouttes, c’est maintenant la pénurie de vaccins commandés par l’UE et le gouvernement français pour combattre la Covid-19. Face à une pandémie persistante et à rebonds, qui a causé plus de deux millions de morts dans le monde depuis un an, et à l’arrivée de variants plus contagieux, la vaccination de masse reste la solution à court terme la plus rationnelle pour immuniser la population. Il est donc urgent d’utiliser les vaccins qui ont été testés et ont fait preuve de leur

Starmer s’en va-t-en guerre (pour purger le Labour du corbynisme)

L’actualité politique britannique a été plutôt agitée ces dernières années. Une succession de chocs a déstabilisé et divisé les représentants de l’ordre établi et leurs faiseurs d’opinion, mettant les uns et les autres sur la défensive. Suite à la crise financière de 2008 et au référendum sur l’indépendance écossaise de 2014, le rythme des évènements s’est accéléré avec les élections législatives de 2015, la victoire qui porta Jeremy Corbyn à la tête d’un parti travailliste en phase d’expansion rapide, le choc du résultat du référendum sur le Brexit, trois années

COVID : face à la nouvelle flambée du virus, l’urgence d’une campagne vaccinale de masse

Les Etats Unis enregistrent le chiffre effrayant de 3998 morts par jour avec une tendance nette à l’augmentation et une situation catastrophique à Los Angeles. On mesure là les conséquences du laissez-faire de Trump, mais il ne faut pas se bercer de mots : la situation n’est nulle part totalement maitrisée, même dans les pays ayant décrété (prématurément) une victoire sur le virus. La pandémie continue à sévir au niveau mondial. La Chine, bien qu’isolée du reste du monde, enregistre deux nouveaux clusters, notamment à Shijiazhuang, territoire qui compte 11 millions d’habitants,

L’insurrection était prévisible

Il y a deux mois, nous avons  publié une série de rapports sur la menace croissante d’une tentative de coup d’État, nous demandant pourquoi elle n’était pas prise plus au sérieux par les démocrates et les médias. Nous n’avons pas été pris au sérieux et même tournés en ridicule, comme si de telles choses ne pouvaient jamais arriver en Amérique. Personne ne se moque plus ou ne hausse les épaules de la même façon après les événements de mercredi au Capitole américain. Là, des insurgés ont pris d’assaut le bâtiment et ont interrompu la certification des élections nationales,

Nous sous-estimons l’extrême droite à nos risques et périls

L’émeute de mercredi organisée par les partisans de Trump au Capitole américain sera probablement un événement qui radicalisera l’extrême droite. Nous ne devons pas sous-estimer leur capacité à causer plus de morts et de destructions par la suite. Qu’est-il arrivé mercredi ? Dans un sens, c’est facile à dire. Les partisans de Trump, dont beaucoup étaient armés, ont pris d’assaut le bâtiment du Capitole et ont forcé le Congrès à se retirer, retardant de plusieurs heures la certification de l’élection de Joe Biden à la présidence. C’était un spectacle surprenant, mais il n’y a

Le complotisme, maladie sénile de la politique

Les théories du complot sont de tout temps, mais elles semblent connaitre aujourd’hui une ampleur et un développement inédits. Le recours à l’autorité scientifique est-il suffisant pour les combattre ? Le complotisme n’est-il pas plutôt le symptôme d’une crise de la politique conçue comme la capacité pour les êtres humains de faire des choix et d’agir sur le cours des choses ? Une vidéo, Hold up, tissu d’absurdités paranoïaques, visionnée des millions de fois en quelques jours sur internet, fake news se répandant sur la crise sanitaire, des millions de gens aux États-Unis

De quoi la prise du Capitole est-elle l’expression ?

L’interruption du processus de validation de la victoire électorale de Joe Biden est une victoire symbolique d’un mouvement antisocial et antidémocratique toujours plus fort. Si Trump a été battu, le trumpisme est encore bien fécond. Il faut le combattre. À l’invitation d’un président ayant obtenu 70 millions de voix en vue de sa reconduction, des milliers de militants radicaux ont marché sur le Capitole et réussi à interrompre la normalité institutionnelle, grâce à la passivité de la police. Faut-il ricaner devant les looks atypiques de certains d’entre eux ? Posons la