RSS

A propos des manifestations du 11 juillet à Cuba

Six jours après les événements et après s’être livrée à une analyse approfondie, la rédaction de Comunistas rend publique cette déclaration sur les manifestations de protestation qui se sont déroulées à Cuba dimanche dernier, 11 juillet. De façon quasi simultanée et avec plus ou moins d’intensité, Cuba a connu le 11 juillet une série d’explosions sociales qui ont touché au moins 6 des 14 provinces qui constituent le pays. Au cours des 62 années écoulées depuis la victoire de la Révolution sous la direction du commandant Fidel Castro Cuba n’avait jamais connu

Cuba : un cri de désespoir

Il semble très possible que tout ce qui s’est passé à Cuba depuis le dimanche 11 juillet dernier ait été encouragé par un nombre plus ou moins grand de personnes opposées au système, certaines d’entre elles étant même payées, dans l’intention de déstabiliser le pays et de provoquer une situation de chaos et d’insécurité. Il est également vrai que par la suite, comme cela se produit habituellement dans ce genre d’événements, des actes de vandalisme opportunistes et déplorables ont eu lieu. Mais je pense que ni l’une ni l’autre de

Cuba : « Le Congrès du Parti et plus de continuité »

Le VIIIe Congrès du Parti communiste de Cuba [qui s’est ouvert le 16 avril] mettra en scène le départ à la retraite de la vieille garde et de Raúl Castro lui-même. Mais à Cuba, on parle de bien d’autres choses : de l’unification monétaire, de la pandémie, des vaccins cubains, de la crise et de la possibilité d’abattre du bétail après presque 60 ans d’interdiction. Ce « congrès de la continuité historique » résume les tensions entre l’inertie et le changement. Les gens de La Havane parlent. Ils parlent de tout.

Cuba sur la route du capitalisme autoritaire ? À propos du nouveau virage économique

Une série de développements récents à Cuba ont frappé l’économie déjà chancelante de l’île, ce qui a conduit le gouvernement à adopter une série de politiques économiques qui vont dans le sens d’une plus grande ouverture au capital, tout en maintenant les contrôles politiques de l’État à parti unique. La première des dernières catastrophes qui se sont abattues sur l’île est la pandémie de Covid-19. Comparé à d’autres pays des Caraïbes, Cuba s’en est mieux sortie grâce à un système de santé publique qui, malgré son déclin au cours des

Cuba. Mise en perspective du nouveau virage économique

Une série de développements récents à Cuba ont frappé l’économie déjà chancelante de l’île, ce qui a conduit le gouvernement à adopter une série de politiques économiques qui vont dans le sens d’une plus grande ouverture au capital, tout en maintenant les contrôles politiques de l’État à parti unique. La première des dernières catastrophes qui se sont abattues sur l’île est la pandémie de Covid-19. Comparé à d’autres pays des Caraïbes, Cuba s’en est mieux sortie grâce à un système de santé publique qui, malgré son déclin au cours des

La leçon de l’URSS : la bureaucratie se prononce pour la restauration capitaliste

Cette interview d’Eric Toussaint a été réalisée par Wilder Pérez Varona, sous-directeur scientifique de l’Institut de Philosophie de La Havane pendant la conférence internationale dédiée à Trotsky qui s’est déroulée pendant trois jours dans la capitale de Cuba du 6 au 8 mai 2019. Une quarantaine d’invités étrangers parmi lesquels Robert Brenner, Suzi Weissman, Paul Le Blanc, Dan La Botz, Gabriela Pérez Noriega, directrice du Musée Léon Trotsky à Mexico, Eric Toussaint, Gabriel Garcia y ont présenté des contributions, de même qu’une douzaine d’intervenants cubains. Cette interview porte principalement sur