RSS

SARS-CoV-2 : des stratégies en évolution et des réponses à inventer

# 10 – Janvier 2022 : note du groupe de réflexion sur la crise sanitaire Les stratégies pour contrer l’épidémie de SARS-CoV-2 ont évolué depuis le début de cette crise en Janvier 2020, ce qui n’a rien de choquant compte tenu de l’amélioration de nos connaissances et des évolutions du virus lui-même. L’adaptation des stratégies sanitaires a été débattue dans le monde scientifique. Mais l’évolution des mesures sanitaires prises par les gouvernements à travers le monde a rarement été expliquée au grand public. L’un des pires modèles de ce point de

« Face à Omicron, un gouvernement discrédité »

Un gouvernement en échec qui continue à détruire l’hôpital public La nouvelle flambée épidémique liée au variant Omicron du SARS-CoV-2 se développe au plan international. Elle illustre le risque d’apparition de nouveaux variants entretenu par la circulation élevée du virus en particulier dans les pays n’ayant pas accès aux vaccins. Ses conséquences sur la mortalité des populations illustrent aussi concrètement l’impact des inégalités d’accès aux soins et notamment dans le domaine de la vaccination. Elle pose à nouveau avec acuité l’urgence d’obtenir la levée des brevets sur les vaccins. Sa

Feuille de Route Ensemble Insoumis·e

Notre entrée depuis de nombreuses années dans une crise systémique prolongée compte de multiples facettes, économique, sociale, géopolitique et écologique. Cette situation n’est en rien maîtrisée par les classes dominantes. Leur incapacité se traduit entre autres par une crise démocratique avec des périodes de très fortes abstentions aux élections et un fossé grandissant entre les détenteurs·trices d’autorité et une partie importante de la société. L’idéologie néolibérale est en crise, mais toujours hégémonique. Il devient évident que le capitalisme place l’humanité et son environnement en situation de péril croissant. Le développement

12 décembre à Paris : une journée de débats à l’initiative d’Ensemble insoumis

Quel projet émancipateur pour le 21ème siècle ? De 10h à 12h avec Clémentine Autain, Eric Coquerel, Gérard Filoche, Christine Poupin Quelles forces pour porter ce projet émancipateur ? De 14h à 16h avec Manon Aubry, Hendrick Davi, Aurélie Trouvé, Hélène Le Cacheux, Kevin Vacher A l’Ess’pace, 15 rue Jean Antoine de Baif, 75013 Paris (Métro BNF). Le lien de connexion pour celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer est le suivant : https://us02web.zoom.us/j/82398143728?pwd=NWdJdFRQdWlRMU1VTGF1aWhEODlMUT09

Déclaration de Ensemble insoumis

La consultation des adhérents de Ensemble ! sur les élections de 2022 vient de s’achever. Aucune des positions en présence n’ayant dépassé les 50 %,  il ne se dégage pas de majorité claire. Ensemble ! est ainsi placé de fait dans une position attentiste en espérant que surgisse une candidature de rassemblement sur un périmètre et un programme politique que la position arrivée en tête n’a pas vraiment délimité. Nous prenons acte de ce résultat mais nous ne pouvons pas nous satisfaire de cette situation de paralysie. Nous appelons celles et ce

Contribution Ensemble insoumis au débat sur la Présidentielle et les législatives

L’heure du choix approche pour ce qui est de la Présidentielle et des législatives. Nous notons positivement le fait que l’EAN propose au CN une consultation dans des délais rapprochés. Ce texte n’est pas celui que nous soumettrons au vote. Il vise simplement à cette étape à aborder quelques aspects de l’orientation que nous souhaitons pour Ensemble! à l’heure où notre débat s’accélère. 1. Un certain nombre de camarades d’Ensemble (toutes sensibilités confondues) ont œuvré ces derniers mois dans divers cadres pour favoriser l’émergence d’une candidature de rassemblement, porteuse d’une

Argumentaire pour une politique de vaccination anti-Covid de masse

# 7 – Note du groupe de réflexion sur la crise sanitaire – Août 2021 Quelques principes sur la vaccination : A l’occasion d’une maladie provoquée par la rencontre avec un virus ou une bactérie pathogène, différents systèmes biologiques aident l’organisme à se défendre. Le système immunitaire y contribue d’une manière particulière : à partir de cellules spécialisées qui repèrent comme étranger au corps certains constituants de l’agresseur, il fabrique des anticorps (protéines appelées aussi immunoglobulines) qui les neutralisent et permettent d’éliminer l’agresseur. Ces constituants sont dits immunogènes. Enfin, et surtout,

Pour une couverture vaccinale généralisée !

# 6 – Note du groupe de réflexion sur la crise sanitaire – Juillet 2021 Il est urgent que les brevets sur les vaccins soient levés ! Il est impératif que la couverture vaccinale de la population, ici et dans le monde, se généralise ! Il est indispensable que les soignant.es soient vacciné.es contre le Covid ! Comme l’été dernier, nous sommes sorti.es du confinement et nous ne souhaitons pas y retourner. Nous voulons oublier le plus vite possible ces dix-huit mois qui ont été si difficiles pour la population – à l’exception des milliardaires

Pour un programme de transition vers l’écosocialisme.

Contribution du courant Ensemble-Insoumis à l’actualisation de l’Avenir en commun. Introduction. L’invitation à contribuer à l’actualisation de l’Avenir en commun nous parle. A ce moment de notre histoire où effondrement et basculement vers la pire des barbaries ne sauraient être exclus elle répond à une attente et une nécessité auxquelles celles et eux qui n’ont pas renoncé à changer le monde et à changer la vie ne sauraient se dérober. Le développement à une large échelle de par le monde de gouvernements nationalistes, autoritaires et racistes doit nous alerter comme

Printemps 2020 – Printemps 2021 : retour à la case départ ?

Note # 5 du groupe de réflexion sur la crise sanitaire Mars 2021, presque jour pour jour la date anniversaire du premier confinement, retour à la case départ. Le chef de l’état l’a dit lui-même le 31 mars : « Nous avons tout fait pour prendre ces décisions le plus tard possible ». C’est peut-être justement le problème, si on rembobine le film il y a quelques mois. Le variant anglais est alors déjà majoritaire en Grande Bretagne, les hôpitaux sont rapidement débordés et on apprend que ce variant est plus contagieux et