RSS

Grand meeting de campagne à Nantes

Ouvert par Aurélie Trouvé, Présidente du Parlement de l’Union Populaire, suivie des interventions de Sébastien Jumel député PCF du 76 et de Ali Rabeh maire Génération.s de Trappes (78) appelant à soutenir dans la diversité la campagne pour l’Avenir en Commun et son candidat, l’après-midi s’est ensuite poursuivie par une partie culturelle signée Clémentine Autain et Christian Benedetti, directeur de théâtre, durant laquelle des textes de Erneaux, Pasolini, Despentes et Glissant ont été lus par Mireille Perrier et Olivier Rabourdin. La scène plantée au milieu d’une salle de 4 murs

Un livre d’Aurélie Trouvé

Un livre rafraîchissant écrit par Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac jusque cet automne, très investie dans les mouvements sociaux depuis les années 2000 et qui a été à plusieurs reprises une actrice de luttes, de convergences et de débats. Elle dresse une sorte de panorama sur ces mouvements depuis les années 2000 avec leurs forces, leurs faiblesses, leurs débats. Il en ressort un “optimisme de la volonté” –  elle détaille les convergences nouvelles même si partielles apparues ces derniers temps (entre une partie du mouvement syndical et une partie du mouvement

Pourquoi il faut « être pour »

Après une phase de consultation des insoumis sur la base de la possibilité de lui adresser son avis personnel, de consultation du groupe parlementaire, Jean-Luc Mélenchon vient d’annoncer son intention de se présenter à l’élection Présidentielle de 2022 sur la base du programme « l’Avenir en commun ». Il y a mis une condition : être « investi » par 150 000 citoyens via la plateforme web « Nous sommes pour ». A l’heure où ces lignes sont écrites, à peine quatre jours après le lancement, l’objectif des 150 000 soutiens est atteint. Il faut commencer par

Présidentielle 2022 : communiqué de Ensemble insoumis

2022 est encore loin, mais il est légitime de se poser dès maintenant la question de l’élection présidentielle. En 2022, nous ne pourrons nous contenter de voter contre l’extrême libéralisme incarné par Emanuel Macron et le plus grand danger encore que constitue le populisme d’extrême droite du Rassemblement national. Nous devrons être pour ! Pour un programme qui défendent la justice sociale avec une augmentation générale des salaires, des minima sociaux, une réduction du temps de travail et un élargissement des services publics. Pour une transition écologique ambitieuse qui allie